Comment soulager la douleur de la poussée dentaire ?

La première dent d’un bébé est souvent considérée comme un petit moment par toute sa famille. Votre bébé va connaître de nouvelles étapes au fur et à mesure de sa croissance. Certaines sont plus faciles que d’autres. Les poussées dentaires ne sont pas différentes. Mauvaise humeur, fièvre, diarrhée et douleur peuvent se succéder pendant plusieurs jours, puis réapparaître quelques semaines plus tard pour une nouvelle dent.

Que pouvez-vous faire pour votre bébé s’il a un problème avec ses dents ?

Pour mieux anticiper les signes de la poussée dentaire, reconnaissez-les

Les symptômes de la poussée dentaire sont faciles à reconnaître et sont facilement identifiables par les parents.

Hyper salivation

Le bébé salive et bave beaucoup, parfois même en faisant des bulles. Son menton, son haut et ses doigts sont presque toujours mouillés. Il porte aussi souvent ses doigts à sa bouche.

Mâchonnement

Les doigts, et parfois le poing entier, ainsi qu’un doudou ou une peluche, un jouet ou un livre, peuvent être utilisés pour mâcher, manger et calmer les éventuelles irritations.

Gencives gonflées

Les gencives de préparation sont rouges, gonflées et éventuellement blanchâtres autour de la partie inférieure de la dent. Les incisives sont les dents inférieures qui sortent de la bouche vers 6 mois.

Joues rouges

Les joues de votre bébé peuvent prendre une teinte brun rougeâtre plus profonde du côté où pousse la dent. Cela est dû à une inflammation et à une irritation causée par la salive.

Une perte d’appétit

L’appétit de votre bébé peut être affecté par la douleur, qui peut être trop forte ou persistante. L’alimentation au biberon peut être utilisée pour tester la diversification. Alternez avec des repas spécialement préparés.

Fièvre

Une augmentation de la température à 38 degrés Celsius est une indication de fièvre. Ce symptôme peut être fréquent lors de la poussée dentaire mais doit être surveillé de près, surtout chez les très jeunes enfants.

Oreille douloureuse

La dentition peut provoquer une inflammation de l’oreille droite ou gauche en raison de la communication entre les différents organes de l’ORL (oreille, nez, gorge et pharynx). Cela peut également entraîner des douleurs.

Toux

a poussée dentaire s’accompagne souvent d’une toux. Celle-ci est souvent accompagnée d’un excès de salive, et parfois même d’un écoulement nasal ou d’un gonflement du nez. Elle peut également être le signe d’une autre maladie, comme une fièvre ou un mal d’oreille.

La diarrhée

Outre d’autres signes, des selles plus fréquentes, plus odorantes et plus molles sont des indicateurs que le bébé est sur le point d’avoir une nouvelle dent.

Érythème fessier

Les bébés présentent souvent des rougeurs et des irritations dues au fait que les selles sont généralement plus liquides et plus acides pendant la poussée dentaire.

Troubles du sommeil

Logiquement, l’inconfort, la douleur, la fièvre et d’autres symptômes peuvent entraîner des troubles du sommeil chez certains enfants. Il peut s’agir de difficultés à s’endormir ou de réveils fréquents.

Irritabilité générale

Il dort moins bien parce qu’il est fatigué, parce qu’il a de la fièvre, parce qu’il a de la fièvre. Un bébé qui fait ses dents est donc plus susceptible d’être de mauvaise humeur, irritable, grincheux et enclin à pleurer.

Comment soulager la douleur des bébés qui font leurs dents ?

Vous connaissez maintenant les signes et le moment où il faut les rechercher. La première dent peut apparaître dès l’âge de 4 mois. Voici quelques conseils pour aider les nourrissons à arrêter de faire leurs dents.

L’homéopathie est une excellente option pour les poussées dentaires

Les parents ont souvent l’occasion d’essayer l’homéopathie lors de l’apparition de la première dent. Il est possible d’utiliser l’homéopathie si le patient présente de bons symptômes.

Chamomilla 9CH (3 granules/jour) est le meilleur granule pour les maux de dents des bébés. Elle peut être associée à Borax 5CH (3 granules 2-3 fois/jour), Calcarea carbonica9 CH (3 granules 2-4) pour les enfants sensibles à la salive, et Calcarea 9 CH (3 granules 2-4) en cas de diarrhée.

Les doses homéopathiques doivent être arrêtées dès que les symptômes disparaissent. Il est important de noter que l’homéopathie ne doit pas être utilisée dès que les symptômes se sont améliorés.

Trouver les racines d’iris et de guimauve

La racine d’iris, également connue sous le nom de racine de violette, est entièrement naturelle et se présente sous la forme d’un lien en coton. Elle libère ses propriétés apaisantes en quelques minutes si votre bébé la mord.

La racine d’iris est douce et ne se casse pas en raison de sa consistance. Cependant, elle ne doit être utilisée que par un adulte. Pour éviter toute ingestion, retirez-la dès que les dents percent.

Le bâton et la racine de guimauve ont les mêmes propriétés qu’un hochet végétal à muclage adoucissant.

Il faut savoir que toutes ces options peuvent avoir un léger effet laxatif. Il est préférable de se débarrasser de tout effet laxatif trop fort ou si votre enfant n’est plus capable de mâcher.

Pour soulager les maux de dents, donnez un anneau de dentition

L’anneau de dentition, qui se situe entre le jouet, le remède et l’astuce, est un classique indémodable que la plupart des bébés trouvent sur leur tapis de jeu. Il peut être mâchouillé et utilisé pour abuser, et peut prendre de nombreuses formes (étoiles, animaux, fruits ), et même une texture picotée pour aider à masser les gencives. Le froid a un pouvoir anesthésiant intéressant pour soulager rapidement les gencives des jeunes enfants.

Veillez à choisir un anneau de dentition souple, non irritant et suffisamment grand pour la bouche de votre bébé.

Testez le gel pour gencives

Il est important de choisir des produits composés d’ingrédients naturels afin de soulager les poussées dentaires de bébé.

Le gel gingival, également appelé gel dentaire, contient des extraits de sauge, de myrrhe et de camomille.

Appliquez le gel en plaçant une petite quantité sur le bout de votre doigt et en le massant sur les gencives de bébé. Vous pouvez répéter l’opération jusqu’à six fois par jour, selon le degré de douleur de votre bébé.

Évitez le baume pour les gencives, qui peut provoquer une anesthésie et doit être évité avant de commencer à manger.

Un collier en ambre est un excellent moyen de pratiquer la dentition.

L’ambre est utilisé depuis des milliers d’années pour procurer des bienfaits à l’esprit et au corps. Cette résine fossilisée est apaisante et peut calmer les irritations cutanées (joues rouges, érythème fessier), et soulager les douleurs dentaires. Elle favorise également le sommeil.

Le chakra de la gorge est lié à l’ambre en lithothérapie. Elle est donc plus efficace lorsqu’elle est portée en collier en cas de poussée dentaire. Vous pouvez également remplacer le collier par un bracelet d’ambre qui peut être attaché à la cheville ou au poignet de bébé pendant la nuit.

Choisissez le meilleur collier d’ambre pour votre enfant. Le collier doit être sans danger, mais il ne doit pas être inhalé. Si les perles ne sont pas rondes, elles doivent être polies et séparées par un nœud de sécurité. Un fermoir automatique à ouverture par vis est recommandé.

Détendez-vous et profitez d’un massage

Le massage peut être utilisé pour aider à apaiser, détendre et détourner l’attention de bébé pendant un court moment, même s’il n’affecte pas directement ses gencives ou ses dents.

Vous devez vous assurer que vous vous trouvez dans un endroit chaud et sec et que vous disposez d’une surface confortable et stable pour masser votre bébé. Par exemple, la table à langer d’un bébé peut être recouverte d’une couverture. Gardez une main sur votre bébé et commencez à masser ses extrémités (pieds et mains) avec des mouvements calmes.

Bien que le massage ne soit pas long au début, il peut être très relaxant.

Bain chaud

Les bains chauds sont un excellent moyen d’aider votre enfant à se détendre et à oublier ses problèmes de dentition.

Préparez un bain à 37°C pour votre bébé dans un endroit chaud. Ensuite, placez-le doucement dans la baignoire. Vous pouvez vous asseoir à côté de votre bébé et attendre qu’il pleure un peu. C’est le moment idéal pour lui faire un massage ou lui chanter une berceuse.

Vous pouvez distraire votre bébé en l’éclaboussant et en calmant sa douleur si elle n’est pas trop forte.

Câlins

Il existe une solution universelle que les parents connaissent, quel que soit le problème. Il est plus facile de gérer des bébés calmes, alors partagez un gros câlin.

Les enfants, quel que soit leur âge, ont un instinct naturel pour faire des câlins lorsqu’ils sont fatigués, malades ou tristes. C’est la première ligne de défense du bébé contre les mauvais jours.

Comment se souvenir des habitudes du bébé au moment de la poussée dentaire ?

Certaines habitudes liées à la santé, et notamment celles des bébés, doivent être abandonnées, qu’elles aient été transmises par les grands-mères ou d’autres traditions lointaines.

Si votre enfant pleure, on peut vous conseiller de lui percer les gencives. Cela pourrait provoquer une infection des gencives, blesser votre enfant ou même lui faire mal.

Vous ne devez pas donner à votre enfant d’objets inadaptés, comme une cuillère ou un anneau de dentition en PVC (plus dur et plus rigide que le silicone), car cela pourrait endommager ses gencives déjà fragiles.

Vous trouverez également dans le commerce des biscuits de dentition, conçus pour être faciles à mâcher par les bébés. Pour protéger les dents de votre enfant, évitez la majorité des biscuits sucrés. Moins nocifs, les aliments mous (purée, compote, etc.) ne doivent pas être privilégiés ; bébé doit pouvoir mordre et faire travailler ses gencives pour percer.

Quand faut-il consulter un pharmacien ou un médecin ?

Parfois, il n’est pas nécessaire de consulter un médecin au sujet de la dentition de votre enfant. Chaque situation est unique et chaque bébé réagira différemment aux différents épisodes de la dentition.

Soyez toujours attentif au comportement et à l’état de votre bébé. Si votre bébé a de la fièvre ou d’autres symptômes graves, ou si vous remarquez qu’il ne répond pas au traitement, consultez immédiatement votre médecin.

Il en va de même pour l’homéopathie. Consultez toujours votre pharmacien avant de donner un remède à votre enfant.

Votre pharmacien peut vous conseiller sur la meilleure façon de diluer, de combiner ou d’utiliser un médicament mieux adapté à vos besoins, comme le paracétamol et l’ibuprofène.

Promo ! Retrouvez les meilleurs produits de colliers d’ambre pour bébé à prix réduit:Cliquez ici